Coopération militaire

Présentation de la mission de Défense

La mission de Défense près l’Ambassade de France en Lettonie est placée sous les ordres d’un officier supérieur. A la disposition du Ministre de la Défense, l’Attaché de Défense près l’Ambassade de France en Lettonie, non résident en Lettonie, résident à Vilnius (Lituanie), est le conseiller de l’Ambassadeur pour les questions de défense, il est également le représentant permanent en Lettonie du Chef d’Etat-major des Armées.

Missions de l’Attaché de Défense

- Faire connaître et soutenir la politique de défense de la France, auprès des autorités politiques et militaires lettones, en mettant en valeur les activités et les équipements de ses forces ;

- Promouvoir et animer les relations bilatérales et les actions conduites dans le cadre interbalte ;

- Encourager le développement de l’Europe de la défense dans le cadre de la Politique de Sécurité et de Défense Commune (PSDC) ;

- Rendre compte au Ministère français de la Défense de l’actualité politico-militaire en Lettonie ainsi qu’assumer un rôle d’expert auprès de l’Ambassadeur pour les questions de défense ;

- Concourir à la promotion de l’industrie française de défense, au développement et à l’animation de la coopération en matière d’armement.

Relations militaires bilatérales

La coopération militaire franco-lettone a été initialisée, après l’indépendance de 1991, par l’accréditation d’un attaché de défense (en résidence à Vilnius) à Riga le 10 mars 1992. Reposant sur un arrangement technique signé par les deux ministres de la défense le 11 mai 1994, la coopération militaire se manifeste par :

- le soutien de la France apportée à la Lettonie en matière de sécurité collective :

  • police du ciel : sous mandat de l’OTAN, la France a assuré en 2013, la mission d’assistance et de police du ciel de l’espace aérien balte, ceci pour la quatrième fois (2007, 2010, 2011). Elle poursuit actuellement cette mission grâce à la participation d’avions stationnés à Malbork (Pologne).
  • opérations maritimes : participation à la campagne annuelle de déminage des eaux baltes avec un ou plusieurs chasseurs de mines français, dans le cadre de l’opération « Open Spirit ».

- l’interopérabilité et le soutien du Ministère de la Défense letton aux opérations extérieures, comme le souligne, par exemple, la participation de troupes (40 soldats) à EUFOR CAR, ou même le déploiement d’hommes aux opérations Atalante (2) et EUTM Mali (2).

- la promotion de la formation des cadres : participation à l’Académie militaire lettone d’un instructeur français pour le NICSC (Naval Intermediate Command and Staff Course), envoi d’un observateur français de l’école de Saint-Mandrier pour le cours de plongeur démineur au Baltic Naval Diving Training Center de Liepaja, ainsi que développement de l’enseignement du français au sein du Ministère de la Défense letton depuis septembre 2012.

- le maintien d’un dialogue stratégique politico-militaire par l’entremise de visites de hautes autorités telles que celle du Ministre de la Défense en mai 2011, par des réunions d’état-major ainsi que par la tenue du séminaire franco-balte sur la sécurité et la défense organisé chaque année.

- le développement de relations fortes en matière d’industrie de défense comme en témoignent le don, par la France, de 22 000 munitions à la flottille lettone, le 19 juin 2012, la visite de la délégation lettone à Eurosatory, ou l’organisation à Vilnius du 1er Forum franco-balte consacré aux questions d’industrie de défense en mai 2014, en présence du Ministre de la défense lituanien.

Relations militaires multilatérales

La coopération bilatérale s’est également traduit par la contribution de 90 militaires français du CRR-FR de Lille au Poste de Commandement lors de l’exercice Steadfast-Jazz ainsi que par la visite d’officiers CRR-FR et DICOD lors de la conférence sur l’établissement du Centre d’Excellence de l’OTAN STRATCOM à Riga en 2013.

Pour en savoir plus

- site du Ministère de la Défense
- actualités de la mission de défense

Dernière modification : 19/08/2014

Haut de page