Les étrangers souhaitant exercer une activité professionnelle salariée en France

Cette procédure ne concerne pas les ressortissants communautaires.

Documents à présenter :

- 2 formulaires de demande de visa.
- Formulaire OFII.
- 2 photos. Seules les photos couleur de format 35x45 sur fond clair et uni seront acceptées. La proportion du sommet de la tête au bas du menton doit représenter 70 à 80% de la hauteur de la surface de la photo. Les photos doivent être parfaitement ressemblantes et récentes (3 mois maximum) pour permettre d’identifier le demandeur. Les demandes avec des photos non conformes seront rejetées (lire plus).
- Passeport dont la durée de validité est supérieure de 3 mois à la date d’expiration du visa sollicité.
- Dossier visé par la DIRECCTE, transmis à l’Ambassade par l’OFFII.

Si vous êtes résident dans un des pays Baltes et êtes titulaire d’une carte de séjour et que vous souhaitez travailler en France, la procédure est la suivante :

1. L’employeur en France dépose une demande d’autorisation de travail auprès de la DIRECCTE (Direction Générale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l’Emploi) en remplissant le formulaire Cerfa correspondant au type d’embauche prévue.

2. Si les conditions réglementaires sont réunies, la DIRECCTE appose son visa ou émet un avis favorable sur le formulaire cerfa ; la DIRECCTE notifie sa décision à l’employeur et elle transmet le dossier à l’OFII (Office Français pour l’Immigration et l’Intégration).

3. L’OFII transmet le dossier à l’Ambassade de France en Lettonie.

4. Une fois en possession du dossier, l’Ambassade se charge de se mettre en contact avec le demandeur par les moyens mis à sa disposition.

En effet, si la durée prévue du travail est inférieure à 3 mois, la DIRECCTE seule intervient dans le dossier. Une personne qui se sera vu délivrer une autorisation de travail pourra travailler en France pendant la période inférieure de 3 mois. Le visa n’est pas, donc, requise.

Travailler sans autorisation préalable des autorités compétentes est illégal. L’employé et l’employeur sont passibles de poursuites judiciaires.

Pour de plus amples informations, veuillez consulter les sites internet des autorités concernées :

- DIRECCTE : www.direccte.gouv.fr
- OFII : www.ofii.fr

Dernière modification : 31/07/2014

Haut de page